• Côté Paris, février-mars 2012

    Côté Paris, février-mars 2012

    Besoin de Rien ?

    “On y va pour : le luxe discret des sacs et de la petite maroquinerie créés par Edwina de Charette. Peaux exotiques - autruche, crocodile porosus -, ou cuirs plus occidentaux - taurillon, chèvre... se déclinent dans une gamme de coloris et de finitions pour devenir un sac unique, façonné sur place. Ici, l'artisanat et le beau geste prêchent le sur-mesure, du choix du cuir aux fils de couture, des boutons à la longeur de la bandoulière. Chaque modèle porte le nom d'une rue du 1er arrondissement, quartier de la boutique. Des formes intemporelles à choisir en couleurs classiques ou audacieuses, des petits formats à rabat, des plus grands zippés, des cabas porté main ou épaule... Un savoir-faire et une qualité dans la lignée des plus belles maisons.

    On repart avec : un poignet ceint du bracelet "Sainte-Anne" à double bouton, en chèvre jaune, porosus orange, barenia noir, ou dans une autre version, celle disponible immédiatement en boutique !”

    par Noémie Barré

    Zoom...